News Sephora

J’ai eu le plaisir d’accompagner une pote à la soirée K-Pop organisée par Sephora et donc de tester quelques nouveautés dont je voudrais vous parler ici.


Outre les divers masques pour le visage, les lèvres, les mains et les pieds, nous avons eu la chance de récupérer des exemplaires de leur nouvelle collection Wonderful Cushion: deux blushs, un nouveau fdt, et deux ral mattes.


Autant dire que cette saison est sous le signe du coussin et de la douceur chez Sephora !

Lors de la soirée et avant de repartir avec les produits j’ai également pu passer au make-up bar pour me faire maquiller avec la gamme !

Je n’ai pas pris de photos avant, hormis cette photo ridicule avec le caca qui sent bon et ma sis’ Aurelia.


J’aime autant vous dire que je saute sur la moindre occasion de me faire pomponner et demander des conseils à une maquilleuse pro ! 

Elle m’a ainsi appliqué le fond de teint, le blush, un anti cernes (très couvrant et pas mal du tout !) un super enlumineur (qu’il faut que j’achète car trop bien !) et une teinte de ral. Petite précision: tout a été appliqué au pinceau ! 


Une jolie bouche en coeur redessinée car il semblerait que j’ai les lèvres tombantes …

Voici donc un peu plus de détails sur la nouvelle gamme:
Le ral est un vraie coup de coeur: il rappelle les melted d’Urban Decay, mais en mate et avec une crème qui parait moins grasse. Un produit qui tient bien en place, ne bave pas, et ne dessèche pas les lèvres contrairement aux encres !

Seul bémol: l’applicateur n’est pas des plus pratiques avec sa forme ronde, on a du mal à aller dans le détail pour avoir un super contour. Une application au pinceau serait peut être plus adaptée.

J’ai essayé deux teintes sur les 6 existantes: wonderful rosy et purple.



Passons maintenant au fond de teint: il s’agit d’un fdt liquide dans un contenant assez spécial puisque ca ressemble à un fdt poudre… 




Je vous explique: le pot détient un petit contenant renfermant le fdt liquide, et a un « coussin »(cushion)  dessus afin de ne pas inonder l’éponge.


L’ensemble ressemble donc certes à Mickey mais au final l’utilisation est très simple et assez économique !


On passe enfin aux cushion blush ! Deux teintes essayées également sur un total de cinq: peachy creamy et punchy litchi !


 

La consistance de ces blush est pour le coup trop pleine d’eau et peu pigmentée. Pour une application parfaite il faut impérativement un pinceau avec et bien estomper !!!

 Je ne vois pas trop l’intérêt du cushion pour ce produit pour le coup mais les teintes font réellement bonne mine si bien utilisées 


Enfin, je ne peux pas finir l’article sans parler du masque hydratant pour les pieds que j’ai essayé et qui sent divinement bon: amande 😍

Le smoky chez MAC ! 

Hey hey !
Je suis de retour pour vous montrer quelques photos du resultat du cours MAC dont j’ai commencé à parler  !
Cet article va être assez succinct car j’ai un peu oublié les 2/3 des techniques apprises. C’est sûr que le faire une fois c’est cool mais j’aurais peut être dû me réentrainer !

Dans tous les cas et ce qui est certain c’est qu’il y a quelques leçons incontournables que j’ai appris et retenu !

– Bien hydrater la peau avant de mettre son make up: on ne le dit jamais assez ! Même avec une bb/cc il faut mettre une crème de jour !

– Utiliser pléthore de pinceaux adaptés et les nettoyer ! La base d’un joli teint ou d’un smokey c’est avant tout les bons outils !

– Ne pas essayer de faire tout en même temps: prendre son temps et respecter les étapes ! Exemple: un coup de mascara mal placé ? Laissez le sécher tranquillement et retirez le plus tard !

– Enfin, LE maître mot de ce cours: estomper ! Il faut passer et repasser et re repasser sur vos couches et tout bien estomper pour un rendu fondu au possible !

Voici la liste des produits utilisés pour ce cours: 

Teint:

  • Face and body N3 (50ml 31€)
  • Correcteur Mineralize NW20 (22€)
  • Cream Color Base (contouring) midtone sepia et bamboo (21€)
  • Poudre libre matifiante (26€)
  • Highlighter Radiant Rose (23€)
  • Pinceau tapoteur 187 (42€)
  • Pinceau double fibre 159 (36€)




Concealer + fdt (ca va déjà mieux)


Enlumineur + léger contouring !

Yeux:

  • Crayon sourcils Lingering (16€)
  • Pro long wear paint pot Blackground (21€)
  • Quad Full Orbit (45€)
  • Crayon technokhol Graphblack (16€)
  •  Pinceau estompeur 217 (24,50€)
  • Pinceau ombreur 239 (27€)




Lèvres: Vivaglam II 


Et voilà ! 

L’atelier du sourcil – 5/5

Salut la famille,
Si vous avez lu mes récents articles vous m’avez entendu parler de l’atelier du sourcil puisque jusqu’à hier matin ils étaient dans un état de décadence avancée.

C’est la 3ème fois que je me rends à l’atelier rue Taitbout (derrière les Galeries Lafayette à Paris) pour qu’Ingrid s’occupe de mes petits poils. 

 J’étais auparavant une habituée des brows bar de Benefit puis j’ai été invitée à une soirée de découverte de l’atelier grâce au taf et depuis je ne m’en sépare plus ! 

Je prends des rdv mensuels (même si là j’avais attendu 1 mois et demi ce qui était trop long au final) et du coup c’est le coût d’un entretien à 20€. Le premier rendez-vous pour débrousailler tout ça coûte néanmoins 30€.

À l’atelier du sourcil, on est loin de la cohue des brows bars: accueil personnalisé, petit salon de thé pour l’attente (même si je n’ai jamais pu en profité car zéro retard), et décoration toute mignonne. Attention ils sont vite surbookés donc prendre ses rdv en avance  !

En plus de la restructuration classique, le salon offre également diverses prestations liées aux sourcils et cils: extensions, maquillage semi permanent, teintures …



Maquillage semi-permanent: 

Pas forcément pour moi mais ca peut vous servir !

Revenons donc à ma situation, rendez-vous à l’étage pour commencer l’épilation qui dure entre 20 et 30 minutes selon le travail à effectuer.


On s’installe tant bien que mal sur la table d’opération: j’insiste sur le tant bien que mal car ce sera l’unique critique de l’établissement, les tables sont vraiment bancales et n’arrêtent pas de bouger. Quand on ne pèse pas 50 kgs c’est vite stressant tout au long de la prestation, je me demande même comment les esthéticiennes font pour ne pas faire ça: 


Bref voici donc l’avant: 


Et le résultat (avec un léger coup de leur crayon incontournable dont je parle Ici pour combler les trous)


Voilà donc j’aime autant vous dire que si vous voulez un joli travail précis et pas à l’arrache, rdv à L’atelier du sourcil qui a des salons partout en France !

Bonus: Le top des sourcils moches par Topito, pour rigoler un peu !

Le cours de make-up chez MAC – 5/5

Une fois n’est pas coutume, je viens vous parler aujourd’hui d’une expérience coup que coeur que j’ai eu chez MAC.

À l’occasion de mes 29 printemps (le 24 février, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas me le souhaiter), mes proches m’ont offert un super cours de make-up d’1h30 chez MAC \o/


C’était un cours que je voulais essayer depuis longtemps pour la simple et bonne raison que pour un montant de 100€, on a un cours et 100€ de produits offerts. Donc le cours est offert ! Elle est pas belle la vie ?

Je vous en dit plus dans ma petite vidéo qui reprends un peu ma routine teint frais du matin #blancheneige et quelques produits découverts grâce au cours !

Avant/après type gueule de pornstar


Enjoy, la vidéo est un peu longue mais j’adoooooore raconter ma life
Petit rappel des produits:

 

Fond de teint (pour lequel j’ai craqué): face & body n•3


32€ dispo en boutique et sur MAC

Le blush creme aka Creme Blend Blush (Lady Blush est celui que j’utilise) de MAC, 22€.


La poudre libre HD Make Up For Ever et l’eye liner l’Oréal dont je vous ai parlé Ici

Le crayon couleur taupe de chez l’atelier du sourcil 14,90€

Le touche éclat YSL dont j’ai parlé  

L’anticernes hydratant Benefit FakeUp (que j’utilise pour d’autres choses), 26,50€ chez Sephora notamment.


Le sculpting kit (que je n’ai pas utilisé ici) de chez MUFE qui coûte 37€


La petite crème très légère hydrabio perfecteur de chez Bioderma, entre 10€ et 18€ en parapharmacie

Et enfin le mascara MUFE Smoky Stretch que j’adore !

Vice Reloaded – 4/5

Ca y est, je l’ai fait, j’ai craqué pour la nouvelle Vice. Moi qui l’avait trouvée « pas si ouf » lors de sa sortie en ligne, il a suffit d’un coup d’oeil en magasin pour m’auto convaincre qu’il me la fallait.Urban Decay et moi c’est une grande histoire d’amour vous le savez déjà, mais mes coups de coeur systématiques sont leurs palettes Vice. 

Colorées, irisées, pleines de vie: c’est tout moi quoi ! Alors certes, en vrai je n’utilise pas toutes les couleurs et d’ailleurs on retrouve généralement au bout de quelques mois d’utilosation seulement 3 ou 4 fards creusés (généralement les couleurs violettes). Mais que nenni ! Comme disent ils le disent si bien dans Parcs and Recs: TREAT YO SELF !

Donc en même temps que l’achat de mon nouveau mascara MUFE, j’ai acheté cette superbe palette noire et violette (gnihihi) 

En vrai j’aurais aussi pu l’acheter juste pour son design qui est absolument magnifique et qui décore à lui seul ma salle de bain (comme la Spectrum) et ajoute de la valeur à mon bien. 


Donc comme pour toutes les autres Vice, cette petite dernière comporte 20 fards qui sont censés être les best sellers de l’histoire d’Urban Decay. 


Les teintes sont comme d’habitudes 2/3 irisées, 2/3 mattes.


Celle ci varie un peu les tons, on retrouve beaucoup de tons violets et beiges rosés, ce qui me convient parfaitement !


Un gros coup de coeur pour le roadstrip et le UV B que j’adore ! 

Petite décéption néanmoins pour le pinceau qui semble de moins bonne qualité que les précédents surtout vu le prix de 55,50€ !

Allez, see ya !